Dimanche 15 Juillet

Dimanche 15 Juillet Châtel-Guyon

PARC THERMAL GRATUIT TOUTE LA JOURNÉE

 

 

kiosque 10 h 30

La chorale d’Agnès Mollon, répétition de “Quitte-moi pendant la Coupe du Monde…”

 

12 h 

Déjeuner en terrasses

 

14 h Spectacle pour les enfants (en famille)
“Tout ce qui me passe par la tête”

Gil Chovet, chant et percussions, Jean-Christophe Treille, basse et percus.

 ” Tout ce qui me passe par la tête je l’attrape ! et hop : dans ma boîte à chansons ! Dans ma tête, on trouve de tout : des bijoux, des cailloux, des histoires à dormir debout… Je m’inspire aussi de la vie qui m’entoure, de mes filles qui grandissent et n’en font qu’à leur tête, de ma maman un tout petit peu très vieille… Sur scène, je joue de la guitare et je chante. Mon compère, Jean-Christophe, lui, joue de la basse acoustique, du cajon et du carillon. J’invente aussi des instruments rigolos, avec des bouteilles, des boîtes à thé ou des pots de confiture… “

 

podium 15 h
Finale de la Coupe du Monde de la chanson
Auvergne-Rhône-Alpes contre … “le reste du monde”

Avant la finale de la Coupe du monde de football, le public des Rencontres Marc-Robine aura le privilège de vivre la première finale de… la Coupe du monde de la chanson !

Luiz Paixao

Mené par un musicien légendaire du Nordeste brésilien, Luiz Paixao, le “reste du monde” part favori.  Au sommet de son art, maître du forro et de la rabeca, Luiz Paixao aura à ses côtés Guga Santos, Jonathan Da Silva, et Stéfane Moulin, spécialistes d’un jeu très dansant qui navigue entre des rythmes redoutables : Forro, Cavalo Marinho, Ciranda, Samba de Coco…

Autre atout majeur, Coline Malice. Des passes, mi-ange mi-démon, l’art et la manière d’innover, l’attaquante belge sait imposer sa belle dégaine d’insoumise sur les terrains les plus prestigieux. les ingrédients nécessaires à la victoire. A ses côtés, Hassen Ayèche, riche d’une palette de rythmes envoûtants, répétés auprès des maîtres africains et cubains. Inspiré, la sagesse souriante, le griot riomois fédère tous les talents dans un jeu élégant et profond.

 

Frédéric Bobin

En face, le capitaine de l’équipe Auvergne-Rhône-Alpes, Frédéric Bobin, a la capacité de faire basculer, à lui seul, une rencontre. Auréolé d’un récent triomphe à l’Olympia, et doté d’un redoutable capital “sympathie”, le Lyonnais jouit de la faveur des publics sur tous les terrains de notre région.

Aux ailes… la chanson des passeurs ! Sanchis père et fils, Emile et Simon, au pic de leur forme, résistent, avancent et marquent… Des traversées spectaculaires, au service de chants libres de langue espagnole, témoignages de l’âme et de l’histoire des peuples latino-américains, mais aussi miroirs des grands poètes de langue française… Dans les travées on s’ébaudit de la beauté du geste.

Aux dernières nouvelles, les deux équipes en compétition s’arracheraient les services d’une gloire altiligérienne, Charles Graham, de retour au premier plan avec “On est fous”, et de Gil Chovet, auteur d’un tacle sévère “les papis de la FIFA”.

 

Patrice Mercier

Arbitre facétieux, Patrice Mercier, très “impro”, sait d’avance que le public se régalera de son style, mais ne se laissera pas “voler” la victoire de son équipe favorite… Le suspense est total…

A la mi-temps, tout le monde entonne le tube de la chorale d’Agnès Mollon, l’inénarrable “Quitte-moi pendant la Coupe du monde…”

 

19 h 30   Troisième mi-temps avec Luiz Paixao, Frédéric Bobin, leurs équipes… et l’arbitre ! Rendez-vous, à la terrasse du restaurant du Parc thermal.

 

17 h Lectures sous les arbres

Avec Jean-Yves Lenoir, “Pardi” ; Jacques Viallebesset, ” Dans le vert des montagnes. En cheminant avec Gaspard “ ; Marcel Col ; Fabrice Péronnaud ; Annick Lherme.